Abécédaire du particulier

Les CAUE d’Ile-de-France proposent une série de fiches thématiques pour répondre aux questions des particuliers en matière d’architecture, de construction, d’urbanisme et d’environnement. Ces documents n’ont pas valeur de conseil juridique. Pour y accéder, tapez un mot-clé ou cherchez dans la liste.

CHAUFFAGE

Définition

Il existe deux grandes familles de chauffage :

  • le chauffage central individuel

  • le chauffage divisé.

Le type de chauffage dépend de son alimentation : fioul, gaz, électricité, bois ou eau (chauffage urbain).

 

Le chauffage central individuel

La chaleur est produite à un seul endroit, soit par une chaudière raccordée à un conduit de fumée, soit par une pompe à chaleur, soit par des capteurs solaires. La puissance de votre installation dépend du volume et de la qualité d'isolation du logement ainsi que de la quantité d'eau chaude sanitaire nécessaire.

La production de chaleur peut se faire avec une chaudière , si vous n'avez pas de conduit de fumée. Dans une maison individuelle, vous pouvez installer une chaudière à gaz ou à fioul étanche de type "ventouse" avec laquelle l'évacuation des gaz de combustion se fait au travers d'un mur extérieur de la maison.

  • La chaudière à bois : elle sera de préférence à tirage naturel inversé ou à tirage forcé.

  • Les pompes à chaleur (à distinguer de la géothermie) : c'est une machine thermodynamique qui puise la chaleur dans un milieu naturel appelé "source froide" comme l'air, l'eau ou le sol. Elle transfère ensuite cette énergie au fluide de chauffage, en général l'eau chaude mais aussi quelque fois l'air.

> Choix de l'air extérieur comme source froide

> Choix de l'eau comme source froide

> Choix du sol comme source froide

  • Le plancher solaire direct (les énergies solaires) : le plancher solaire direct est une technique utilisant l'énergie solaire pour chauffer des habitations. Ce procédé assure un chauffage d’appoint mais aussi la production d'eau chaude sanitaire.

  • Les radiateurs : le radiateur utilise simultanément la convection et le rayonnement pour diffuser la chaleur. Il est équipé d'un organe de réglage et d'un robinet manuel ou thermostatique. Seul, ce dernier permet de réguler la température de la pièce.

  • Le plancher chauffant : le chauffage par le sol permet de valoriser des générateurs de chaleur performants tels que : pompes à chaleur, chaudières à basse température et à condensation, énergie solaire... Il peut être électrique, par circuits de câbles ou hydraulique par circuits d'eau chaude en tube de polyéthylène. Servi par une bonne isolation, géré automatiquement par thermostat, c'est un "must" en matière de confort et de pratique.

 

Le chauffage divisé

Chaque appareil de chauffage fonctionne indépendamment et possède sa propre énergie. On y trouve des appareils fonctionnant avec :

> l'électricité sous forme de convecteur, panneau rayonnant ou radiant, accumulateur utilisant les heures creuses EDF,

> le bois avec insert ou foyer fermé ainsi que le poêle,

> le gaz de façon modulable,

> le charbon et le fioul comme le poêle raccordé à un conduit de fumée.

  • Les convecteurs électriques : le convecteur électrique est constitué d'un caisson métallique contenant des résistances. Concrètement, l'air pénètre par le bas de l'appareil, s'échauffe au contact de celles-ci et ressort par le haut pour réchauffer la pièce. Les résistances sont commandées par un thermostat selon la température désirée.

  • Le radiateur à accumulation : il se compose de matériaux réfractaires qui accumulent la chaleur produite par les éléments chauffants pendant les périodes "heures creuses" définies par EDF. La chaleur est diffusée par une turbine commandée par le thermostat.

  • Panneau radiant et plafond rayonnant : le panneau radiant, le plafond rayonnant et le plancher chauffant sont des émetteurs par rayonnement qui diffusent la chaleur à la manière du soleil. Il est constitué de films chauffants posés au plafond, sous isolants. Le plafond émet alors un rayonnement qui se réfléchit sur les murs et le sol. C'est un chauffage bien adapté aux grands volumes, tels que les pièces avec mezzanine ou encore les pièces sous toitures.

  • Le chauffage au bois : les foyers fermés, inserts et poêles à bois connaissent un regain d'intérêt. Ils sont surtout intéressants pour les utilisateurs qui disposent de bois à coût réduit ou en complément d'un chauffage électrique. Le chauffage au bois est plus approprié en milieu rural et périurbain qu'urbain et en association avec un autre type de chauffage. Pour tout logement individuel neuf le constructeur doit prévoir un conduit de cheminée individuel pour qu'une reconversion de mode de chauffage soit possible ultérieurement.

  • Le convecteur modulable à gaz : c'est un appareil indépendant de type convectif. Il est alimenté directement par le réseau gaz ou par une citerne. Et pour l'évacuation des gaz de combustion, il peut être équipé d'une ventouse fixée au travers du mur extérieur de la maison ou être raccordé à un conduit de fumée.

Nos Conseils

  • Avant tout achat pensez que le choix du mode de chauffage fait partie intégrante de votre projet de construction. Choisir un chauffage adapté à son logement vous permettra de faire des économies d’énergie. Attention au chauffage d'appoint. Il s'agit d'appareils mobiles fonctionnant à l'électricité : bain d'huile, radiateur soufflant... Il est très gourmand en énergie, il n’est donc à utiliser que ponctuellement.

Question/rÈponse

  • Comment choisir mon mode de chauffage ?

    Le choix influera sur le confort de votre logement. Dans la phase de conception, envisagez de prendre conseil auprès des organismes compétents comme l’Ademe ou les conseillers info énergie.

     

    Mon logement est mal chauffé l'hiver et ma facture de gaz, électricité, fioul... est très élevée que faire ?

    L'installation est elle adaptée ? Etes-vous bien isolé ? Diagnostic de l'installation :

    • Répartir la source de chaleur : un dans chaque pièce (au moins 2 pour plus de 20m2).
    • Vérifier la puissance du radiateur/dimension de la pièce.
    • Vous pouvez contacter l’Ademe ou EDF pour une simulation de coûts en fonction de l’énergie utilisée.

     

    Je dois changer ma chaudière, comment la choisir et la financer ?

    Vous pouvez vous renseigner auprès d’organismes comme l’ANAH qui finance une partie du matériel acheté et de l’installation. Cela fait partie de l‘amélioration de l’habitat.

     

    A qui faire appel pour installer mon chauffage ?

    Le site Qualibat référence des professionnels RGE. Vous pouvez faire appel à un plombier-chauffagiste qui prépare, organise et réalise les travaux de modification, de maintenance, et de dépannage des installations. Ses principales activités sont :

    • Contrôler l’état des installations, diagnostiquer les pannes et effectuer les réparations.
    • Installer les matériels.
    • Se former sur l’évolution des techniques du domaine.
    • Appliquer les règles de sécurité sur le chantier.
Partager