Le maire et l'architecture

Matinée-débat
 

Le 14/06/2018

Pierre Barros, maire de Fosses (95), Régis Charbonnier, maire de Boissy-Saint-Léger (94) et Stéphane Gatignon, ancien maire de Sevran (93), trois élus d’Ile-de-France débattent des enjeux de l’architecture pour leur commune.

Aujourd’hui, les villes franciliennes sont confrontées à des mutations multiples, importantes, décisives mais, parfois, encore incertaines.

Des réformes institutionnelles voient émerger de nouvelles entités territoriales : Métropole, Etablissement Publics Territoriaux, qui questionnent le rôle des maires et leur latitude à oeuvrer pour leurs administrés.

De plus, le développement des moyens de transport repositionne les communes dans le réseau francilien, avec des conséquences sur le prix du foncier, l’émergence de nouvelles polarités et l’apparition d’enjeux qui dépassent les limites strictement communales.

Cependant, ces nouvelles liaisons offrent un fort potentiel de développement pour les communes qui se voient dotées de nouvelles attractivités.

Par ailleurs, la question de l’offre de logements et l’évolution du parcours résidentiel restent un enjeu majeur pour les franciliens à l’heure où la loi ELAN, souhaitant répondre à ce besoin de production accrue, risque d’oublier l’enjeu de la qualité des logements.

Dans ce contexte, quel est le rôle du maire ?

De tout temps, il a été le levier de l’innovation architecturale et urbaine, incarnant le désir de création et d’évolution, permettant à la ville de compléter harmonieusement un tissu urbain souvent hétérogène et de refléter le dynamisme grandissant d’un territoire.

Peut-il aujourd’hui encore demeurer le moteur de ce renouveau urbain, en accord avec une demande croissante de participation des citoyens dans les décisions urbaines ?

Alors que l’architecture est reconnue d’utilité publique, comment peut-il contribuer à l’innovation architecturale dans sa commune ? La question patrimoniale est-elle un frein à tout projet ? Entre intégration au contexte et volonté d’innovation, quelle place peut-il

accorder à une architecture ambitieuse ? Comment le Maire se saisit-il de l’expérience de terrain, des chantiers menés, des jurys conduits, du dialogue avec ses administrés pour élaborer un projet pour sa ville ?

 

Deux grands témoins participeront au débat : Dominique Boré, présidente de la Maison de l’architecture et directrice de la communication, de la stratégie culturelle et des relations institutionnelles EPA Paris Saclay et Fabien Gantois, architecte, vice-président du CROAIF.

Le débat sera animé par Laëtitia Grigy du CAUE du Val-de-Marne, Odile Drouilly du CAUE du Val d'Oise, Jean-Michel Payet du CAUE de Seine-Saint-Denis, en présence de Dominique Boré, présidente de la Maison de l’architecture et de Fabien Gantois, vice-président du CROAIF.

Cette matinée-débat est à destination des élus et des professionnels de l'architecture.

Informations pratiques

Type d'action :
Conférences, débats, rencontres
Public :
Élus, Professionnels
Date :
Le Jeudi 14 Juin 2018
Du Jeudi 14 Juin 2018
au Jeudi 14 Juin 2018
Horaires : De 8h30 à 11h. Entrée libre dans la limite des places disponibles. Inscription obligatoire. E-mail : [email protected]

Lieu de la manifestation

Documents à télécharger

Partager