Observatoire de la qualité architecturale du logement en Île-de-France
L'Observatoire régional de la qualité architecturale du logement en Île-de-France est un outil évolutif de ressources partagées.

Créé en 2005 par les CAUE d’Île-de-France, la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France et la Direction générale du patrimoine, il a pour mission, à travers une réflexion sur la qualité architecturale du logement, de :

  • collecter et analyser les informations relatives à la qualité des objets construits,
  • présenter, au plan régional, une collection argumentée d’opérations qui font référence en la matière,
  • créer les conditions d’émergence d’un débat pour l’animation d’un réseau.

 
L’Observatoire édite chaque année des fiches de retours d’expériences qui alimentent le séminaire annuel, les formations professionnelles, les expositions

Toutes les fiches sont consultables et téléchargeables depuis ce lien.

 

Le territoire francilien analysé :
 

 

Les analyses de l’Observatoire

 

La qualité d’une opération s’exprime dans le temps par sa conception, sa réalisation, son utilisation et sa gestion. La démarche d’analyse est mise en place avec - et pour – les acteurs du projet (élus, maîtres d’ouvrage, maîtres d’oeuvre, entreprises et usagers), auprès desquels est mené un travail d’investigation comprenant des entretiens et des visites.
 
Les projets, sélectionnés par les CAUE, présentent une diversité de programmes (habitat individuel, résidence sociale, logement étudiant…), de natures d’intervention (réhabilitation, extension, construction neuve…), de statuts (privé, public) et de localisations (milieu urbain, périurbain, rural). Ils sont tous analysés sur la base des 7 critères de la qualité architecturale suivant :

  • Montage, programme, conduite et gestion de l’opération
  • Insertion urbaine
  • Dimension esthétique
  • Fonctionnalité, habitabilité, valeur d’usage
  • Choix constructifs et techniques
  • Innovation
  • Dimension environnementale

 
Depuis 2010, les analyses publiées intègrent deux évolutions majeures :

  • l’enrichissement du volet environnemental et technique grâce à l’apport d’Ekopolis,
  • l’examen approfondi de la « qualité d’usage » des opérations.

 
Les retours d’expérience Ekopolis, auxquels contribuent les CAUE d’Île-de-France, présentent des analyses de bâtiments s’appuyant sur les trois dimensions du développement durable : sociale, économique et environnementale.
 
La qualité d’usage a été développée grâce à un partenariat avec le Centre de recherche sur l’habitat (CRH) du Laboratoire architecture, ville, urbanisme et environnement (LAVUE), unité mixte de recherche n°7218 du CNRS. Elle est basée sur une série d’entretiens qualitatifs menés sur un échantillonnage (non représentatif) d’habitants de chaque opération. En fonction du nombre de logements, 2 à 6 entretiens sont réalisés avec les usagers, habitants ou gardiens d’immeuble.
 

Partager