Abécédaire du particulier

Les CAUE d’Ile-de-France proposent une série de fiches thématiques pour répondre aux questions des particuliers en matière d’architecture, de construction, d’urbanisme et d’environnement. Ces documents n’ont pas valeur de conseil juridique. Pour y accéder, tapez un mot-clé ou cherchez dans la liste.

VERANDA

Définition

Galerie couverte en construction légère, c’est-à-dire non fondée, rapportée en saillie le long d’une façade, pouvant être fermée pour servir de serre, de jardin d’hiver, …

 

Si la véranda n’excède pas une surface de 20 m2, elle ne nécessite pas le dépôt d’un permis de construire mais doit cependant faire l’objet d’une déclaration préalable dans la mesure où elle modifie l’aspect extérieur de votre habitation et qu’elle représente une emprise au sol qui doit être reportée au cadastre de votre commune.

La surface d’une véranda n’est pas une surface habitable mais elle correspond à la surface appelée « annexe ».

Nos Conseils

  • De nombreux fabricants proposent des modèles préfabriqués, adaptables à chaque projet, prenant en compte le raccord à l’existant, évitant ainsi les déperditions de chaleur et assurant une parfaite étanchéité, proposant des profils de menuiseries (souvent en aluminium) qui intègrent des vitrages performants.

     

    Il est cependant bon de demander plusieurs devis et de porter une attention particulière à l’épaisseur finale des menuiseries, qui, en fonction du complexe isolant proposé, peuvent parfois s’avérer très larges et disgracieuses !

    Il est nécessaire de réclamer à l’intervenant un devis détaillant son intervention avant travaux, une facture identique au devis après travaux et surtout la copie de son attestation décennale en cas de sinistre ou désordre.

  • Une véranda s'entretient :

    • vérification du fonctionnement (réglage et graissage des différentes ouvertures, …),

    • vérification de l’étanchéité (intérieure et extérieure),

    • vérification du maintien des joints de fermeture,

    • fonctionnement des volets roulant.

Question/rÈponse

RÈglementation

    • NF DTU 20.1 Ouvrages en maçonnerie de petits éléments - Parois et murs

    • Articles L. 422-1 et R. 422-2 du Code de l'urbanisme : les constructions ou travaux qui ont pour effet de créer sur un terrain supportant déjà un bâtiment, une surface de plancher hors oeuvre brute inférieure ou égale à 20 m2 (ou qui ne créent pas de surface de plancher nouvelle) sont soumis à déclaration et non à permis de construire, même s'ils entraînent une modification de l'aspect extérieur ou du volume du bâtiment existant ou la création d'un niveau supplémentaire.

     

    Toutefois, le permis de construire est nécessaire lorsque ces travaux entraînent un changement de destination ou concernent des immeubles inscrits à l'inventaire des monuments historiques.

Partager