Abécédaire du particulier

Les CAUE d’Ile-de-France proposent une série de fiches thématiques pour répondre aux questions des particuliers en matière d’architecture, de construction, d’urbanisme et d’environnement. Ces documents n’ont pas valeur de conseil juridique. Pour y accéder, tapez un mot-clé ou cherchez dans la liste.

VIDE SANITAIRE

Définition

Un vide sanitaire est l'espace libre situé sous une construction, entre le plancher bas de cette construction et le sol sur lequel elle repose. Il est circonscrit par les murs de fondations qui prennent appui généralement sur une semelle fillante (longrine).

Il doit impérativement être ventilé par des ouvertures correctement dimensionnées et disposées de façon a favoriser la circulation naturelle de l'air (parois opposées). Ces ouvertures doivent être protégées de grilles ou plaques perforées résistantes, destinées à éviter les intrusions non souhaitées, par exemple, de rongeurs.

Question/rÈponse

  • Quels sont les avantages d'un vide sanitaire ?

    • Cet espace vide, aéré en permanence évite la formation et les remontées d’humidité et se comporte en quelque sorte comme un isolant ;
      il évite également le contact direct du plancher bas de l'habitation avec le radon éventuellement issu du sol.

    • Ce volume sous plancher peut recevoir le passage de canalisations. Il est préférable dans ce cas de le rendre accessible ;
      Pour cela  le vide sanitaire doit avoir une hauteur libre d’environ 60 cm et un accès d’au moins 0,60m2 (trou d'homme) dont une des dimensions sera au moins égale à 0,60m.

    • Protection de la maison en cas d’inondation ;

    • Réduction des problèmes de tassement des sols (fissurations de carrelages, de cloisons, rencontrées dans le cas d'une construction sur terre-plein) ;

    • Mise en œuvre traditionnelle (fondations sur semelle ou longrine) ;

    • Terrassement et déplacements de terre diminués.

    Malgré le surcoût par comparaison avec les maisons sur terre-plein, les vides sanitaires sont indispensables sur sols humides ou perméables.
     

  • Quels sont les inconvénients ?
    La ventilation naturelle et indispensable du vide sanitaire provoque des déperditions de chaleur, ce qui impose de prévoir l'isolation thermique en sous face du plancher bas du rez-de-chaussée.

Partager