CONCEPTION DE PROJET

CRÉATION ARCHITECTURALE OU PAYSAGÈRE À PARTIR D'UN EXEMPLE OU D'UN CAS CONCRET

 

 

Pour les plus petits

Titre du projet: Appréhender l'espace de la classe

Lieu : PARIS 12 (75)

Niveau de la classe : ULIS-école (Unité localisé d'inclusion scolaire pour des élèves en situation de handicap)

Binôme : Julie DUVAL, coordinatrice ULIS-école & Isabelle GUILLON, architecte

Témoignage:

« Il s'agissait, avec des élèves handicapés dont la relation à l'espace peut être source d'angoisse, de passer de l'espace perçu à l'espace parlé, de l'espace perçuà l'espace pensé. Les élèves de l'ULIS ont besoin d'acquérir des clés de lecture de leur espace proche, vers une forme d'appropriation et une tentative d'expression de leurs besoins propres.» J. DUVAL

« L'intervention a eu lieu en deux parties (mars et juin) pour aider la classe dans le transfert de sa salle dans un autre local l'an prochain. La première séance a porté sur les matériaux (bruit, toucher), les couleurs et la lumière. La seconde sur l'aménagement de la future classe. Les élèves ont entre-temps fait des expériences avec la maîtresse, mesuré et comparé leur classe et la future salle, fait un plan et établi une maquette des meubles pour réfléchir au meilleur aménagement possible.

Il est intéressant de faire une pratique en plusieurs séances afin que les élèves puissent réfléchir sur la durée et intégrer les notions petit à petit.Les élèves en dispositif ULIS ont été très sensibles à l'approche sur les matériaux, les couleurs, la spatialité ; qui leur a permis de réfléchir sur leur espace de travail, leur façon de travailler et de s'approprier leur futur espace.» I. GUILLON

 

Pour les plus grands

Titre du projet : La rénovation du Lycée Victor Hugo

Lieu : PARIS 03 (75)

Niveau de la classe : Première L et S Esabac

Binôme : Alexandra RAINON MARTINEZ, professeur de Littérature italienne & Lucie ROSIER, architecte


Témoignage :

« Le projet s'est articulé en deux séances, autour d'un travail sur l'existant avant d'envisager une réflexion sur la rénovation. La première séance a consisté à faire une rapide introduction – métier de l'architecte, présentation historique du lycée, de son architecte, de la maîtrise d'ouvrage, avant de passer à une analyse de l'existant à partir de documents (photos prises par les élèves, plans de niveau). Ce diagnostic a permis aux élèves de réaliser une maquette collective de leur établissement au 1/100ème.

Le second rendez-vous a resserré la question autour de la rénovation, en général, à partir des interrogations des élèves puis appliquée au lycée, à travers un travail en petits groupes sur les thématiques:

  • Energies renouvelables / paysage
  • Accessibilité / circulations
  • Usages / programmation

Les lycéens ont organisé une soirée de restitution pour présenter leur réalisations, panneaux et maquettes, aux parents d'élèves et à l'administration.» L. ROSIER


« La classe a retiré un grand bénéfice de ces 4 heures en présence de Madame Rosier plus du travail qu'ils ont accompli seuls entre les deux séances afin de terminer la maquette.
Ils se sont mieux appropriés leur espace et l'histoire de leur lycée […] Ils ont travaillé de leurs mains (découpage, dessin etc...), ce qui est très rare en lycée général. » 
A. RAINON MARTINEZ

GALERIE D’IMAGES

MANIFESTATIONS À VENIR

SUR LE MÊME SUJET