2017 : ARPENTER - EXPÉRIMENTER - DIFFUSER - LA BIODIVERSITÉ +

de la planification régionale à la construction d’une stratégie territoriale

Comment faire de la biodiversité une opportunité pour les projets des collectivités ?
Le réseau des CAUE s’implique ! 

 

Les CAUE d'Ile-de-France ont fait partie des huit lauréats de l'Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) "Trame verte et bleue : de la planification régionale à la construction d'une stratégie territoriale", porté par la Fédération Nationale des CAUE, en partenariat avec le Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer (MEEM) et l'Association des Régions de France (ARF).


Cet AMI a eu pour objectif de favoriser le passage de l'outil planificateur du SRCE (Schéma Régional de Cohérence Ecologique) à la mise en oeuvre de projets en faveur de la biodiversité dans les territoires et les EPCI (Établissements Publics de Coopération Intercommunale). Dans cette optique, les CAUE d'Île-de-France ont proposé aux élus et aux acteurs franciliens d'arpenter et d'expérimenter, entre les mois de mai et juillet 2017, les continuités écologiques sur plusieurs parcours.

L'approche développée fait du terrain la "colonne vertébrale" de la démarche, afin de passer de la planification à l'action et de promouvoir le schéma régional de cohérence écologique (SRCE) comme un levier pour les collectivités

Quatre CAUE franciliens, l'Essonne, le Val-de-Marne, le Val-d'Oise et les Yvelines, ont accompagné quatre territoires volontaires, Communauté d'agglomération Paris-Saclay (91), Grand Paris Sud Est Avenir (94), Communauté d'agglomération Cergy-Pontoise (95), Communauté d'agglomération Versailles Grand Parc (78) pour tester et questionner in situ les impacts de la trame verte et bleue.

10 ateliers/parcours à destination des élus, des collectivités et des acteurs de l'environnement ont été réalisés et co-animés par les CAUE et les EPCI afin d'explorer collectivement la biodiversité. Ces temps d'échange sont entrés en résonance avec les questions qui se posent localement (continuités écologiques, gestions, relation au patrimoine bâti, identité paysagère, agriculture...).

Ces rencontres ont été organisées avec les différents partenaires et parties prenantes (Région, DRIEE, Natureparif, départements et syndicats de rivières) et des acteurs de la recherche (Université de Paris-Créteil, Uiversité de Cergy-Pontoise, École d'urbanisme de Paris, ENSP).

Ces échanges ont donné lieu à la réalisation de :

  • 10 carnets de territoire, qui synthétisent les questionnements et les échanges issus des parcours de terrain.
  • un film documentaire réalisé par Perrine Michon, géographe-urbaniste ; maître de conférences à l'UPEC (Université Paris-Est Créteil), en partenariat avec l'UMR AUSSER. Ce film documentaire réinterroge les parcours à partir de la notion de bien commun.

Pour poursuivre collectivement la démarche engagée, les CAUE d'Île-de-France proposent cinq pistes de réflexion :

  • raisonner à différentes échelles
  • s'inscrire dans le temps long
  • choisir et arbritrer
  • inventer de nouvelles cohabitations
  • l'engagement de tous.
    Carte sensible restituant les 10 parcours de l'AMI
    Carte sensible restituant les 10 parcours de l'AMI © CAUE IDF

" La biodiversité : un bien commun ? " un film de Perrine Michon

separateur
separateur
separateur