CONSTRUCTION DE 57 LOGEMENTS SOCIAUX DANS LA ZAC DU MOULIN, À SAULX-LES-CHARTREUX

47 LOGEMENTS COLLECTIFS SOCIAUX SUR UN NIVEAU DE PARKING ET 10 LOGEMENTS INDIVIDUELS SOCIAUX

La commune de Saulx-les-Chartreux se trouve à la transition entre la métropole et la campagne. Elle tire son caractère et son charme du mélange d’espaces urbanisés se fondant au paysage rural et champêtre.

La ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) du Moulin fait le lien entre le centre ancien et la N20. L'une des caractéristiques du secteur est sa topographie escarpée qui descend du sud vers le nord. 3F Groupe ActionLogement y a réalisé un programme d’aménagement de 47 logements collectifs et 10 logements individuels. Le projet a été confié à l'agence NOA (Nakache Orihuela Architectes).

© Pierre L’Excellent

Le lot LL2 accueillant les logements collectifs donne sur un vaste espace vert paysager qui le rend très visible depuis les parcelles alentours. Il est bordé au nord et à l'ouest par des chemins piétonniers.

Le lot MS5 accueillant les logements individuels est protégé au sud par un talus paysager qui le préserve des vis à vis des parcelles voisines. Il est bordé à l'est par le mail piéton qui dessert la ZAC du nord au sud.

De façon générale, l'aménagement et le parti urbain, architectural et paysager des deux lots sont traités comme deux parties d'un même ensemble.

Tandis que le bâtiment collectif se développe en L, s’ouvrant au sud et à l'est sur un jardin paysager de cœur d’îlot, les logements individuels, s'implantent en retrait sur une bande de nord à sud. Les jardins au nord accueillent les stationnements extérieurs et marquent un seuil végétal au pied des maisons. Au sud, de généreux jardins plantés sont aménagés.

La volumétrie du bâtiment collectif est sculptée en une silhouette urbaine découpée le long des promenades piétonnes.

Tourné sur un jardin « sauvage » et arboré, ce dernier est construit comme un paysage composé de strates végétales. Une première strate aux lignes anguleuses dessine un socle, un tronc mettant en relation l'architecture avec le sol en dialogue avec le jardin. Ces lignes zigzaguent le long du jardin et accompagnent l'habitant jusqu'à son logement.

Pour le collectif, les dessertes éclairées naturellement cherchent le maximum de porosité sur la sente piétonne en créant des correspondances entre le jardin intérieur et les espaces verts environnants. Elles marquent des ruptures et des respirations dans la linéarité du bâti.

Les maisons du lot MS5, sont orientées perpendiculairement à la rue des Thiboudes, ce qui permet de dégager des percées visuelles depuis la rue sur le patio intérieur.

Tous les logements sont traversants ou à double orientation minimum à partir du T3. La lumière naturelle est privilégiée dans les dessertes, les circulations communes et dès que possible dans les salles de bains et les salles d’eau.

Les séjours des logements individuels s'orientent au sud sur le jardin et sur la terrasse intérieure protégée des vues et des bruits de la rue.

La plupart des logements sont prolongés par des espaces extérieurs, jardins en RDC, terrasses, loggias ou balcons filant en étage, permettant d’étendre l’espace de vie.

Les terrasses des attiques sont dégagées vers le ciel et dans le prolongement des terrasses végétalisées, ils constituent de véritables espaces pour aménager des " jardins en hauteur ".

Pour les logements individuels, le patio intérieur est un véritable espace de vie où s'orientent les pièces principales et où convergent tous les usages : accueil, lieu de repos et de repas, espace de jeu à l'extérieur...

Les couleurs et les matières sont majoritairement celles de la brique, du bois ou de l’enduit pour les façades et du zinc pour les toitures. Sur les façades intérieures privées des maisons - terrasse protégée et attique en retrait - le bardage bois délimite l'espace privé des espaces extérieurs. C'est un espace dont l'usage principal est la détente, le repos et le jeu. L'utilisation du bois participe à faire de cet espace un lieu accueillant et chaleureux.

 

Fiche technique de l’opération

 

Maître d’ouvrage : I3F

Maître d’oeuvre : Nakache Orihuela Architectes (Architecte mandataire) - LGX (BET TCE)

Entreprise : PITEL

Coût : 31,5 M €ht

Mission : complète

Surfaces : 24 468 m2 shon réhabilitation + 3 455 m2 shon neuf

Livraison : 2019

Programme : Construction neuve de 47 logements collectifs sociaux sur un niveau de parking et 10 logements individuels sociaux

Peformances : Certification CERQUAL Habitat & Environnement profil ART 2012-10%

Situation : ZAC du Moulin, lot LL2 et MS5, Saulx-les-Chartreux (91)

Superficie : 3794 m² SDP

Date : 2015 - 2019

Phase : livraison septembre 2019

Coût : 6,6 M €

MANIFESTATIONS À VENIR

SUR LE MÊME SUJET